• Black Facebook Icon
  • mail_icon-icons.com_72317

© 2019

Mentions légales  | Copyright @Ticket d'Entrée  |  Accueil

NOTRE PROGRAMMATION À VENIR

Vous trouverez ici les prochaines sorties prévues, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations !

Ces visites sont réservées aux habitants des quartiers de la politique de la ville.

MUSÉE DU LOUVRE 

Faire face aux œuvres : le croquis

vendredi 6 mars

A partir de l'observation de sculptures, s'initier aux techniques du croquis et du dessin, pour comprendre et expérimenter le passage de la 3D à la 2D. Trois techniques sont abordés. 

Musée de La Poste

Visite guidée

samedi 7 mars

L’exposition "Le Musée de La Poste sort de sa réserve" invite à la flânerie, à partager les coups de cœur de l’équipe de la conservation pour des pièces remarquables, émouvantes ou pittoresques, dont la plupart issues de donations.

D’autres évoquent la figure si populaire du facteur, ou rendent hommage au plus célèbre d’entre eux, le facteur Cheval, infatigable bâtisseur de son Palais Idéal, édifié avec les pierres qu'il ramassait lors de ses tournées.

Y figurent des objets rarissimes comme le phonopostal de 1907 ou le tableau-horloge, un diorama représentant le télégraphe Chappe dans les années 1830, des témoignages du quotidien des hommes de La Poste comme le véritable véhicule hippomobile dont un fac-similé flotte dans le totem, des marqueurs de mémoire ou de rêverie, des bestiaires, des collections folles.

Sans oublier l’univers contemporain avec la présentation des moyens de transport innovants, comme les véhicules électriques ou les drones postaux, et une sélection de projets de timbres-poste récents.

Philharmonie de Paris

Orchestre de Paris/ Alain Altinoglu

Alexandre Tharaud, piano 

Nora Gubish, soprano 

Istvàn Kovacs, baryton-basse

DEBUSSY, RAVEL, BARTÓK

Mercredi 11 mars

Sombres tunnels, ombres inquiétantes, portes énigmatiques : Alain Altinoglu dirige un programme dans lequel œuvrent les forces obscures.

Après la suite arrangée de Pelléas et Mélisande au raffinement orchestral inouï, le chef français rejoint Alexandre Tharaud dans le tragique Concerto pour la main gauche de Ravel. Écrit pour Paul Wittgenstein qui avait perdu l’usage de son bras droit lors de la Première Guerre mondiale, il est autant un prodige d’écriture, donnant l’illusion des deux mains, qu’une œuvre d’un impact émotionnel et d’une tension rares. Unique opéra de Bartók, Le Château de Barbe-Bleue s’appuie sur le célèbre conte de Perrault pour créer une atmosphère lourde et angoissante, à la beauté sombre. Trois diamants noirs.

Théâtre de la Villette

OLYMPICORAMA

Le Hand Ball

Frédéric Ferrer

Lundi 16 mars

Le handball • Epreuve 5 (16.03.2020)

« Où il sera question d’un ballon, joué à la main, avec des lignes, des zones, deux buts et deux équipes de joueurs/joueuses qui s’affrontent, afin de défendre et marquer des buts, en utilisant pour ce faire différentes techniques qu’il nous faudra analyser, dont le tir dans le dos, le tir à la hanche, le chabala, le kung-fu, la roucoulette, le schwenker et la Yago. »

Avec : Bertrand Gille, double champion olympique (2008 et 2012), meilleur handballeur de l'année 2012, et Laurent Munier, champion du monde 1995, directeur général du Chambéry Savoir Mont-Blanc Handball depuis 2002. 

Musée Guimet

Musée National des Arts Asiatiques

Visite guidée

Jeudi 19 mars

Le musée Guimet est né du grand projet d’un industriel lyonnais, Émile Guimet (1836-1918), de créer un musée des religions de l’Égypte, de l’antiquité classique et des pays d’Asie. Des voyages en Égypte, en Grèce, puis un tour du monde en 1876, avec des étapes au Japon, en Chine et en Inde lui permirent de réunir d’importantes collections qu’il présenta à Lyon à partir de 1879. Il devait par la suite transférer ses collections dans un musée qu’il fit construire à Paris et qui fut inauguré en 1889. Du vivant même d’Emile Guimet cette institution se consacra de plus en plus à l’Asie, tout en conservant une section sur les religions de l’ancienne Égypte, à la suite des expéditions dans diverses régions de l’Extrême-Orient...

Théâtre de La Villette

Israel Galván

la famille Romanès

vendredi 27 mars

La star du flamenco Israel Galván et le cirque tzigane Romanès de Paris ont beaucoup en commun : le sens de la fête, de l’accueil, de l’autodérision, de l’irrévérence.

Alors, quand Galván crée un solo au cirque Romanès, il ne danse pas tout à fait seul. Outre son génial et historique acolyte, le guitariste Caracafé, toute la famille danse et chante avec lui, tandis que les numéros de cirque se succèdent et que les chats rôdent, défient, ignorent ou observent. Dans cette famille spontanément recomposée, dans cette chaleur complice, Galván excelle avec simplicité, juché sur des socques japonais ou des talons. Sur le métal ou sur le bois, il joue, frappe, percute ou griffe, résonne, frôle puis suspend le silence. Sous le petit chapiteau des Romanès, sa fascinante virtuosité s’allie intimement à la communauté, et nous y inclut magnifiquement.